Aujourd’hui, un témoignage reçu par mail qui nous a ému et qu’on souhaite partager…

Aujourd’hui, un témoignage reçu par mail qui nous a ému et qu’on souhaite partager avec vous…

« Cher Jeux Descartes, à toute l’équipe,

Vous ne m’avez pas beaucoup vu en juillet, et c’est normal. Avec le
temps que j’ai pu passer dans vos rayons, il me paraissait nécessaire
vous dire que j’ai quitté la région parisienne pour Grenoble et vous
remercier pour toutes ses années, même si j’aurais peut être l’occasion
de repasser un jour ou l’autre.

Descartes Ecole et moi, c’est un longue histoire. Je viens de Caen où,
lorsque j’ai découvert le jeu de rôle, j’ai pris mes habitudes dans un
autre relais Descartes, le pion magique. Il doit y avoir un signe du
destin, car l’un des vendeurs de l’époque (entre 89 et 95, en gros) est
maintenant… chez vous!

Mais je découvre le Descartes Ecoles dès ces années là aussi: la mère de
mon meilleur ami habite Saint Germain en Laye et nous passons parfois
des week-end chez elle. La visite du triangle d’or devient un
incontournable des samedi. Que de souvenirs chez vous! A commencer par
le mythique sous-sol du magasin et ces deux escaliers si étroit que l’on
ne peut pas s’y croiser et que l’un est prévu pour descendre et l’autre
pour remonter.

Alors forcement, lorsque j’arrive sur Paris pour travailler, le magasin
devient une destination privilégiée. Je n’ose faire la somme de tous ce
que j’ai pu dépenser chez vous. Mais je retiendrais surtout la grande
qualité de vos conseils sur tous les domaines (jdr, plateau, wargame…)
– et c’est quelqu’un qui s’estime déjà très informé qui vous le dit!

Un grand merci donc à toute l’équipe pour votre professionnalisme, votre
accueil et votre sympathie. Vous me manquerez!

Ludiquement,
S.

Commentaires

  • Pas de commentaire ». ».
  • Ajouter un commentaire